CAPUNI 2022 - Les usages numériques ordinaires : la gestion des mails

, par Laurent Mell, Sterenn Bodennec

Les résultats chiffrés présentés ici sont issus de l’exploitation de l’enquête CAPUNI 2022 Bretagne du GIS Marsouin menée auprès des ménages et individus de plus de 18 ans résidant en Bretagne. Ce premier focus se concentre, d’une manière générale, sur les usages numériques ordinaires des internautes bretons et, en particulier, sur la gestion des courriers électroniques.

L’administration de boîte(s) mail est devenue aujourd’hui une activité numérique incontournable. Écrire comme envoyer un courrier électronique et, plus largement, administrer sa boîte mail (supprimer, classer en dossier, etc.) représente l’activité numérique où les Bretons se sentent le plus à l’aise. Seul 6% d’entre eux sont « Peu à l’aise » ou « Pas du tout à l’aise » dans la réalisation de cette tâche.

Le rôle primordial de l’école dans la formation au numérique
Pour autant, même si la majorité des personnes interrogées font valoir leur aisance, il n’en reste pas moins que des disparités persistent entre les internautes bretons. Les résultats de cette enquête mettent en avant un sentiment d’aisance plus marqué dans la gestion d’un compte mail chez les Bretons détenteurs d’un baccalauréat ou d’un diplôme supérieur (jusqu’au doctorat). Parmi cette population, ils sont majoritairement « Très à l’aise » (de 60% à 78%). Ce sentiment est d’autant plus partagé chez les personnes qui sont toujours en études (au lycée ou dans un établissement d’enseignement supérieur). Les lycéens et les étudiants sont 80% à être « Très à l’aise » contre 68% pour les personnes en emploi. Ces premiers constats rappellent la place incontournable de l’école dans le développement d’une autonomie vis-à-vis du numérique.

Dans le prolongement, 92% des internautes bretons utilisent de manière active (i.e. au moins une fois par semaine) une adresse mail personnelle mais ils ne sont plus que 31% concernant une adresse mail professionnelle. Quel que soit le niveau de diplôme, la majorité des Bretons emploient activement une adresse mail personnelle. Pour autant, les personnes peu diplômées (brevet, BEP, CAP) restent plus nombreuses à s’en passer. Cette tendance se renforce avec l’usage d’une adresse mail professionnelle.

Ces résultats poussent à interroger les conditions (matérielle, économique, sociale, etc.) d’un manque d’aisance comme d’aptitude dans la réalisation de différentes tâches numériques en général et, en particulier, dans la gestion des mails par la population bretonne. Ce focus, comme ceux qui à venir, permettront également de susciter des réflexions concernant l’appropriation du numérique en lien avec les disparités sociales existantes.

Cette publication est une exploitation statistique synthétique des données issues de l’enquête Individus CAPUNI 2022. Vous pouvez retrouver dans ce document annexe le détail des analyses statistiques sur lesquelles cette publication s’appuie.

Annexe 1 - CAPUNI 2022 - Les usages numériques ordinaires - le (...) (HTML - 886.9 ko)
Annexe 1 - CAPUNI 2022 - Les usages numériques ordinaires - le mail
Note thématique - Les usages numériques ordinaires - le mail (PDF - 126.9 ko)
Note thématique - Les usages numériques ordinaires - le mail