L’équipement technologique des ménages français en 2006 : taux d’équipement, motivations et freins Un aperçu à travers différentes enquêtes nationales.

, par Jocelyne Trémenbert, Nicolas Jullien

Le présent article relate l’état d’équipement technologique des ménages français en 2006 (téléphone mobile, ordinateur et Internet). Nous comparons différentes sources nationales.

Ensuite, à travers l’exploitation de l’enquête INSEE 2005 sur les conditions de vie des ménages, nous détaillons l’équipement informatique avec en particulier la place du portable, le recours aux professionnels au moment de l’achat et de la réparation, les différents types de connexion Internet, la satisfaction et les motivations du public ainsi que les foyers ayant déjà opté pour des forfaits téléphone illimité.

Enfin, dans une troisième partie, il s’agira d’identifier les facteurs explicatifs de l’appropriation de ces technologies, travail qui nous le verrons est nécessairement couplé avec l’analyse des freins à l’équipement. On y abordera le cas des foyers sans ordinateur, sans Internet mais aussi n’ayant pas, ou plus, de ligne téléphonique fixe.

L’accès aux produits technologiques

De nombreuses enquêtes s’intéressent à l’équipement des foyers français en matière de technologies et à l’usage que font les français de ces dernières. Certaines études ne font l’objet que d’un questionnement à un moment précis, comme par exemple, le volet sur les français et Internet dans « Les enjeux du quotidien » que TNS Sofrès a mené pour l’EPIQ en septembre 2006. D’autres prennent la forme de baromètres, régionaux ou non, souvent annuels. Comme figures de référence nationale, nous conserverons :

-  le « Baromètre Multimédia » de Médiamétrie

 [1]

-  le baromètre de « La diffusion des technologies de l’information dans la société française » du Crédoc

 [2]

-  l’Étude Permanente sur les Conditions de Vie des ménages (EPCV) de l’INSEE

 [3]

-  l’Observatoire Sociétal du téléphone mobile de TNS Sofres

 [4].

Le tableau suivant résume les différents taux d’équipement d’un certain nombre de biens (que ce soit au domicile ou en situation professionnelle) selon ces différentes sources.

EPCV 2005 - Redressement individus 15+ Credoc 2006 - Redressement Individus 18+ EPCV 2005 - redressement foyers Médiamétrie 2005 - redressement foyers
Équipement du domicile
ligne fixe 88% 83% 86%
téléphone mobile 72% 74% 74%
Ordinateur(s) 58% 57% 50% 49%
plusieurs ordinateurs 16% 12% 13%
accès Internet 43% 43% 37% 38%
Intentions positives (12 prochains mois) * 22% *
haut débit (en % des accès Internet) 74% 75% 72% 78%
triplay 14% 17% 12%
télévision 98% 98% 97%
dont par antenne classique 72% 77% 74%
par satellite 31% 25% 26%
par câble 12% 13% 12%
par TNT 1% 10% 1% 10%
Par réseau téléphonique 1% 7% 1%
Équipement professionnel (base actifs + étudiants)
Ordinateur sur lieu de travail / études 56% 48%
Internet sur lieu de travail / études 55% 45% (actifs seulement)

(* information mesurée uniquement sous conditions (baisse des prix ...) et impossibilité d’en sortir un indicateur agrégé)

On constate que ces enquêtes retrouvent sensiblement les mêmes taux d’équipement sur une même population (soit individus, soit foyers), surtout si l’on tient compte de l’incertitude statistique (ou marge d’erreur). Cela fait d’autant plus ressortir les deux succès d’équipement de l’année 2006 : le succès fulgurant de la TNT, et la diffusion des offres de télévision par ADSL.

Comme le signale le CREDOC dans son étude, la population n’est pas répartie de façon homogène dans les foyers (plus de jeunes dans les foyers de grande taille, plus de retraités dans les petits foyers ). Les chiffres d’équipement des foyers sont donc plus faibles que ceux des individus, pour les technologies les plus nouvelles, reflétant le fait que les retraités sont souvent moins utilisateurs.

Poids de chaque CSP dans la population française (ménages et individus) :

Représentativité des ménages Représentativité des individus
CSP du chef de famille CSP de l’individu
Agriculteurs 1,6% 1,3%
Artisans, commerçants 5,0% 3,5%
Cadres, profs intellectuelles 9,6% 6,6%
Profs intermédiaires 14,1% 12,0%
Employés 11,50% 16,2%
Ouvriers 19,40% 14,7%
Retraités 30,00% 22,1%
Autres inactifs 8,8% 23,6%

Considérant que c’est la plupart du temps le ménage qui s’équipe et l’individu qui choisit d’utiliser, nous préférons la représentativité foyers pour les notions d’équipement et la représentativité individus pour les mesures d’usage. Dans ce document, nous présentons nos analyses sur l’équipement des ménages.

La suite de cet article va s’attacher à détailler l’équipement des ménages. Pour ce faire, nous nous servirons des données de l’enquête EPCV (ou Enquête Permanente sur les Conditions de Vie) de 2005 de l’Insee.

Caractéristiques de l’enquête EPCV de 2005
4 ans après un précédent essai, l’INSEE a réintégré dans son questionnaire d’octobre 2005 un volet sur les technologies. Certaines des informations issues de cette enquête vont alimenter, pour la France, les indicateurs européens sur les TIC et la société de l’information. En dehors de la partie fixe « Vie sociale » décrivant l’environnement de travail, la formation, les contacts sociaux,