Les derniers articles classés dans votre discipline :

Proposer un nouvel article

   

Recevoir la Newsletter

Pour vous inscrire à la lettre d'information M@rsouin saisissez votre e-mail



Envoyer un message à la liste

Liste modérée par l'équipe m@rsouin.    
         Suivre la vie du site   
Accueil > Publications > Documents de travail > [Rapport] Approche stratégique de l’introduction des NTIC dans le secteur de (...)

[Rapport] Approche stratégique de l’introduction des NTIC dans le secteur de la pêche maritime

jeudi 18 novembre 2010 , par Annabelle Boutet-Diéye, Christine Chauvin-Blottiaux, Mylène Gress | Lié au projet de recherche : Pêche et TIC

L’introduction des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans le monde du
travail a profondément modifié les métiers et les organisations. Les mutations qui affectent les
entreprises ont entraîné des évolutions dans les disciplines qui, traditionnellement, traitaient du travail
et notamment en ergonomie et en sociologie des organisations. Une évolution remarquable concerne
les concepts. Le terme d’entreprise ou d’organisation tend à s’effacer au profit de notions qui rendent
compte du poids des technologies : la notion de « système sociotechnique » en ergonomie et de
« réseau sociotechnique » en sociologie. La complexité des organisations émergentes modifie
également les approches méthodologiques et fait apparaître le besoin d’une approche pluri, trans ou
inter-discipline. Pour répondre à ce besoin, nous avons proposé – dans le cadre d’une précédente étude
(Boutet & Chauvin, 2008) - une méthode utilisant deux paradigmes : le paradigme des « réseaux
sociotechniques » développé par Callon et Latour en sociologie de l’innovation et celui des « systèmes
d’activité » et des réseaux de systèmes d’activité proposé, en psychologie ergonomique, par
Engeström. Ces deux approches ont été développées pour rendre compte des mutations qui s’opèrent
dans les systèmes socio-techniques. Elles permettent donc de penser les mutations engendrées par
l’introduction des NTIC. Parce qu’elles abordent la dynamique des réseaux au travers les marges de
liberté dont disposent les acteurs, elles constituent également toutes deux des approches stratégiques.
Elles sont complémentaires car elles abordent un domaine de travail à des niveaux différents.
L’analyse d’un réseau sociotechnique conduit à mettre en lumière les acteurs du réseau, leurs intérêts,
leurs stratégies et les objets qui circulent entre les acteurs. Elle est essentielle pour comprendre les
contextes d’usages ou de non-usages des TIC mais elle ne permet pas de les décrire. La théorie de
l’activité offre, en revanche, une grille de lecture opérationnelle pour décrire les instruments utilisés
dans le cadre d’activités, d’actions ou d’opérations données et en fonction des buts et motivations des
acteurs.
Cette étude présente ces deux cadres théoriques de façon plus détaillée et montre comment il est
possible de les articuler. La problématique de l’introduction des NTIC dans le secteur de la pêche
maritime est utilisée pour illustrer cette réflexion.

PDF - 388 ko
Raport complet

Articles connexes "Agriculture, Pêche" »


Contacter l'équipe du GIS  |  Se connecter  |  Plan du site  |  Crédits et mentions légales  |   Région Bretagne  |  Suivre la vie du site RSS 2.0  |  Haut de page