Les derniers articles classés dans votre discipline :

Proposer un nouvel article

   

Recevoir la Newsletter

Pour vous inscrire à la lettre d'information M@rsouin saisissez votre e-mail



Envoyer un message à la liste

Liste modérée par l'équipe m@rsouin.    
         Suivre la vie du site   
Accueil > Publications > Actes des séminaires > Les dynamiques de construction de mondes sociaux en ligne, analyse des (...)

7ème séminaire M@rsouin

Les dynamiques de construction de mondes sociaux en ligne, analyse des trajectoires de trois blogueurs.

Session 3 "Les mondes sociaux en ligne" du séminaire M@rsouin.

mercredi 10 juin 2009 , par Olivier Trédan

Phénomène marquant des dernières années, les blogs sont régulièrement présentés comme un témoin « de l’épanouissement d’un expressivisme contemporain entre pairs » (Allard, 2005 : 146). Les chiffres sont a priori éloquents. Technorati, moteur de recherche et indicateur de popularité dédiés aux blogs, en indexent quelques 133 millions . Derrière ces chiffres et cette vision quelque peu angélique se cache une réalité plus contrastée. Sur ces 133 millions, 1,1 % seraient mis à jour au moins une fois par semaine . Certes, ce renouvellement permanent est au fondement de la dynamique des mondes sociaux des blogs. Néanmoins, lorsque le regard se porte sur un niveau micro, le maintien d’une publication sur la durée relève du sacerdoce. Les parcours de blogueurs, lorsque leurs trajectoires sont observées de manière longitudinale, laissent entrevoir une capacité à y (re)construire leur « micro-monde ». Le déclin d’un blog s’amorce lorsque le flux de nouveaux lecteurs se tarit. Par conséquent, la pratique du blog peut se résumer au travers d’une activité de publication visant au maintien du monde de l’auteur dans une dynamique d’expansion permanente Pour illustrer cette hypothèse, nous souhaitons présenter trois trajectoires de blogueurs. Ayant commencé leur blog quasi simultanément à l’automne 2003, ils présentent trois répertoires de pratiques relativement distincts : gestion d’une sociabilité développée en direct via des dispositifs de communication médiatisée par ordinateur, actualisation régulière d’un carnet “extime” au sein d’une nouvelle scène sociale - une plate-forme d’hébergement de blogs, utilisation du format de publication dans la perspective d’une expérimentation d’une pratique journalistique en ligne. Ces trois modalités ne sont certes pas exhaustives. Mais derrière ces utilisations idiosynchratiques, des traits communs apparaissent. Ils permettent de souligner les modalités de construction de mondes spécifiques en ligne. Parmi ceux-ci nous soulignerons trois points : la capacité à gérer les contraintes générées par une activité en public, les modalités d’animation de leur lectorat et l’attachement à des expérimentations techniques, médiatiques ou culturelles qui donnent du sens à leur propre expérience de publication.

lire la suite


Articles connexes "Société 2.0" »


Contacter l'équipe du GIS  |  Se connecter  |  Plan du site  |  Crédits et mentions légales  |   Région Bretagne  |  Suivre la vie du site RSS 2.0  |  Haut de page