Les derniers articles classés dans votre discipline :

Proposer un nouvel article

   

Recevoir la Newsletter

Pour vous inscrire à la lettre d'information M@rsouin saisissez votre e-mail



Envoyer un message à la liste

Liste modérée par l'équipe m@rsouin.    
         Suivre la vie du site   
Accueil > Le GIS M@rsouin > La vie du Gis M@rsouin > Soutenances (de thèses, d’habilitations à diriger des recherches) > Soutenance d’habilitation à diriger des recherches de Jacques (...)

Soutenance d’habilitation à diriger des recherches de Jacques Fischer-Lokou

Induction des indices de proximité et facilitation des comportements prosociaux

mardi 16 décembre 2014

Jacques Fischer Lokou, Maitre de Conférences en psychologie, a soutenu publiquement le 3 décembre 2014 à l’université de Bretagne Sud son mémoire d’habilitation à diriger des recherches.

Titre : Induction des indices de proximité et facilitation des comportements prosociaux

Spécialité : Psychologie Sociale

École Doctorale SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES (UBS)

Résumé :

Les sociétés du monde vivant, animales ou humaines, produisent des
comportements d’aide ou d’entraide qui ont été étudiés sous de multiples
perspectives. Perspective évolutionniste, émotionnelle, dispositionnelle
ou contextuelle. Toutes ces approches ont mis à jour des modèles ou des
théories (la parenté génétique ou émotionnelle, la réciprocité directe ou
indirecte, l’empathie, le modèle de protection de l’humeur etc.) qui sont
considérés comme majeurs pour expliquer l’origine des comportements
prosociaux. Pourtant, une analyse de la littérature montre que certains
facteurs inducteurs de conduites prosociales sont régulièrement utilisés
sous différents termes dans l’ensemble de ces modèles. Pour autant, leur
rôle apparaît négligé du fait de leur utilisation dispersée comme
variables intermédiaires. C’est le cas des facteurs associés à la
proximité (dont certains sont déjà très connus et d’autres moins) et que
nous avons regroupés sous le terme d’indice de proximité. Notre approche a
consisté dans un premier temps à rendre particulièrement saillants ces
éléments de proximité à travers une lecture synthétique de la littérature
sur les conduites d’aide. Nous nous sommes donné pour tâche de les mettre
en relief, de les regrouper puis de tester leur impact dans des situations
naturelles variées. Nos recherches indiquent qu’ils sont particulièrement
susceptibles d’induire des comportements prosociaux de manière extrêmement
subtile, voire automatique dans des situations d’interaction anodines
(entre des passants par exemple) ou même conflictuelles. En outre, nous
montrons que leur impact peut s’effectuer sans recourir à un contexte
émotif ou empathique particulier, ce qui peut interroger parfois la
pertinence de certains modèles reposant uniquement sur leurs effets. Ces
travaux ouvrent selon nous, la voie à de nouvelles perspectives de
recherche qui permettent d’explorer des applications plus variées de
l’induction de ces signaux de proximité dans la vie sociale ou
organisationnelle.

Le jury était composé de :

Professeur Lubomir LAMY PARIS DESCARTES

Professeur Fabien GIRANDOLA Université AIX-MARSEILLE

Professeur Thierry MEYER Université PARIS 10

Professeur Alain SOMAT Université de Haute-Bretagne – RENNES 2

Professeur Nicolas GUEGUEN Université de Bretagne Sud – VANNES


mardi 16 décembre 2014

 
 

Contacter l'équipe du GIS  |  Se connecter  |  Plan du site  |  Crédits et mentions légales  |   Région Bretagne  |  Suivre la vie du site RSS 2.0  |  Haut de page