Les derniers articles classés dans votre discipline :

Proposer un nouvel article

   

Recevoir la Newsletter

Pour vous inscrire à la lettre d'information M@rsouin saisissez votre e-mail



Envoyer un message à la liste

Liste modérée par l'équipe m@rsouin.    
         Suivre la vie du site   
Accueil > Séminaires et conférences > Conférences, colloques, etc. > [Journée d’étude] Etre public : du pouvoir coercitif aux pratiques (...)

[Journée d’étude] Etre public : du pouvoir coercitif aux pratiques collaboratives

Lundi 7 novembre 2016 // Université Rennes 2, salle A018 et Hôtel Pasteur

lundi 24 octobre 2016 , par Claire de Bellefon

Les laboratoires ESO (Rennes 2), APP (Rennes 2), CRAPE (Rennes 1) coorganisent une journée d’étude intitulée " Etre public : du pouvoir coercitif aux pratiques collaboratives". Elle aura lieu le lundi 7 novembre 2016 à l’université Rennes 2 (salle A018 et Hôtel Pasteur).

Extrait du descriptif de la journée : "L’essor des nouvelles technologies a considérablement modifié les manières d’être public. L’appareil électronique, multi-situé, nous accompagne à chaque instant, écouteurs à l’oreille. Cette ubiquité constitue un nouveau type de relations sociales, dont les véritables échanges se produisent le plus souvent en dépit des corps qui partagent le même espace. L’esprit occupé ailleurs, la nécessité de s’orienter spatialement se réduit souvent à une pure visibilité dans laquelle l’autrui est réduit à une image : un obstacle à contourner qui se juge, quasi instantanément, à son allure, sa présence. [...] Si être public signifie, dans son acceptation la plus profonde, de vivre dans une association avec d’autres, quel avenir peut-on prédire pour la cité face à ces modifications profondes des modes de rencontre et de communication ? Quel est le sort du politique lorsque la parole se retire, laissant place à des commentaires aussi hâtifs que l’image instantanée ? L’espace public peut-il résister à cette fragmentation de la présence, de l’attention et de l’information et produire, autrement, un « géographique particulier » ? Portant l’attention à l’inscription dans l’espace des corps et des discours, aux nouveaux lieux de la construction de communs et à la réinvention des usages, la journée souhaite roiser les cultures, les terrains et les expériences pour comprendre la diversité des formes d’être public qui existent et coexistent aujourd’hui."

Le programme détaillé de la journée est disponible ici :

PDF - 603.2 ko


Membres du GIS concernés par cette publication »

Hélène Bailleul

Contacter l'équipe du GIS  |  Se connecter  |  Plan du site  |  Crédits et mentions légales  |   Région Bretagne  |  Suivre la vie du site RSS 2.0  |  Haut de page