Les derniers articles classés dans votre discipline :

Proposer un nouvel article

   

Recevoir la Newsletter

Pour vous inscrire à la lettre d'information M@rsouin saisissez votre e-mail



Envoyer un message à la liste

Liste modérée par l'équipe m@rsouin.    
         Suivre la vie du site   
Accueil > Publications > Documents de travail > Présentation détaillée du projet AUTOMATE.

Présentation détaillée du projet AUTOMATE.

Projet "usage" d’internet du MRNT.

lundi 3 janvier 2005 , par Myriam Le Goff-Pronost | Lié au projet de recherche : AUTOMATE

Analyse des Usages en Télé-santé : Organisation d’un Réseau, Mesure de son Appropriation, Techniques d’Évaluation.

Les dernières années ont vu l’émergence d’un grand nombre d’initiatives dans le domaine de la télé-santé, en particulier la mise en œuvre de réseaux thématiques (cancer, diabète, cardiologie...) ou intersectoriels. Mais le fonctionnement réel de ces réseaux, et leur impact socio-économique (notamment sur la qualité de vie et le bien-être du patient), n’ont pas fait encore l’objet d’analyses systématiques.

L’objectif du projet est donc de proposer un ensemble d’indicateurs et de méthodes d’évaluation des usages des réseaux de santé (évaluation statistique, sociologique et économique), et ce, à partir d’une étude particulière du dossier médical partagé. Cela aboutira finalement à des recommandations améliorant le confort des patients, à un meilleur partage de l’information et des connaissances entre les professionnels de santé et à une baisse des coûts de ces réseaux.

Objectifs.

Ces dernières années ont vu l’émergence d’un grand nombre d’initiatives dans le domaine de la télé-santé, en particulier la mise en œuvre de réseaux thématiques (cancer, diabète, cardiologie...) ou intersectoriels. Mais le fonctionnement réel de ces réseaux, et leur impact socio-économique (notamment qualité de vie et bien-être du patient) n’a pas fait, jusqu’à aujourd’hui, l’objet d’une analyse systématique. Dans ce projet, nous voulons aborder cette question en lui appliquant une analyse pluridisciplinaire (sociologie, statistique opérationnelle, évaluation économique). Nous nous concentrerons sur les réseaux utilisant des dossiers médicaux partagés.

Les objectifs de notre projet sont :

- de mettre au point des dispositifs de traitement des données des systèmes d’information et de les informatiser, ce qui conduira ainsi à une analyse statistique macroscopique du réseau, par l’intermédiaire du développement d’indicateurs permettant d’analyser les usages du système d’information et des pratiques qui en découlent ;

- de réaliser en parallèle une enquête de type sociologique afin de connaître la perception qu’ont les acteurs du réseau ;

- de proposer, grâce à ces indicateurs, une méthodologie d’évaluation économique de tels réseaux.

Le but du projet est alors d’atteindre un meilleur partage de l’information et des connaissances entre les professionnels de santé et une baisse des coûts de mise en œuvre de ces réseaux.

Ce projet, qui permet d’analyser et d’évaluer les pratiques de coopération entre médecins et de définir les conditions de leur appropriation et de leur diffusion, se positionne comme un projet innovant et crée l’opportunité de démontrer toute la contribution possible des technologies de l’information et de la communication au service de la santé individuelle et publique.

Mise en oeuvre et état de l’art.

Au niveau statistique, nous réaliserons une étude par le biais de méthodes classiques en analyse de données (méthodes factorielles (Benzécri, 1979) et de modélisations socio-organisationnelles (A.Degenne et M.Forsé, 1995)).

Au niveau sociologique, nous rapporterons un questionnement théorique à l’analyse des représentations des acteurs dans les réseaux de santé : la modification de ses pratiques et usages perçus, ainsi que les réorganisations de ses rôles (Pennec,2000).

Finalement, les méthodologies d’évaluation économique de ces réseaux de santé seront basées sur les études de l’ANAES (Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé). Mais, en plus des approches standards d’évaluation économique « coûts-avantages » développées en santé (Drummond, 1997) [1], nous élargirons l’estimation des coûts et des bénéfices par la prise en compte des approches liées à l’économie de l’organisation, à savoir la théorie de l’agence et l’économie des interactions, afin de mettre en avant les effets externes (notamment d’apprentissage) des réseaux et de bénéficier des résultats des études statistiques et économiques.

Demande sociale.

La maîtrise d’un système de santé, qui doit permettre le développement de soins de qualité au service des patients mais aussi une évaluation permanente de l’activité, passe par une informatisation performante du processus de soin.

Les organisations en réseaux témoignent depuis quelques années de l’émergence d’un processus qualité dans la démarche médicale et les systèmes d’information de santé, par le partage de l’information médicale entre tous les acteurs concernés, contribuent à reconfigurer l’offre de soins et à améliorer la qualité de la prise en charge médicale des personnes.

Il devient alors très important d’apporter des indicateurs qui permettent de comprendre le fonctionnement socio-technique des réseaux existant afin d’optimiser ce fonctionnement et de mettre en lumière les conditions d’appropriation du réseau par ses utilisateurs.

Protocole d’expérimentation.

À ce jour, l’évaluation des réseaux de santé s’est limitée à l’évaluation médico-économique des réseaux et ne prenait pas en compte l’évaluation du système d’information dans la participation du système d’information à la collaboration.

L’expérimentation sera effectuée sur deux réseaux existants (de configurations différentes) sur lesquels d’une part on aura implémenté les méthodes d’analyse mises au point dans le projet, et d’autre part on aura extrait les usages perçus par les utilisateurs.

Organisation du projet.

Le projet est découpé en quatre sous-projets :

SP1 : extraction de données issues de réseaux de télé-médecine développés par Uni-Médecine. Déterminer les différents indicateurs à retenir ; préparer les fichiers de « logs » pour rendre anonymes les différentes données et extraire des fichiers de « logs » les grands types d’utilisation au sein du réseau. Sous-projet conduit par Uni-médecine. M@rsouin aidera à déterminer les indicateurs à retenir et à tester les fichiers produits. Durée : 6 mois (de T0 à T0+6).

SP2 : étude du fonctionnement global d’un réseau de santé (macro-analyse). Trois analyses : recherche de groupes stables (typologie des personnes qui se connectent au dossier médical partagé), recherche de parcours prototypiques et comparaison de parcours réels à des parcours typiques. Parallèlement, une enquête de type sociologique sera conduite auprès des professionnels de santé qui ont accès au dossier médical partagé au sein du réseau de santé et aussi une analyse coûts-avantages des réseaux de télé-santé sera réalisée. Confrontation de tous les résultats obtenus par les méthodes d’analyses statistiques et des sociologues. Durée : 8 mois (de T0+4 à T0+12)

SP3 : analyse centrée au dossier médical partagé (micro-analyse). Étude centrée sur l’étude de l’accès et de l’utilisation de certains dossiers médicaux partagés. Durée : 12 mois (de T0+8 à T0+20)

SP4 : coordination et diffusion des résultats. Suivi du projet et organisation de réunions. Diffusion des résultats trouvés pour qu’ils puissent être utiles à améliorer les méthodologies d’analyse des réseaux de santé. Durée : 20 mois (de T0 à T0+20)

Retombées du projet.

Ce projet proposera une analyse et des critères d’évaluation des pratiques de coopération entre médecins favorisées par les systèmes d’information et le développement de la télé-santé, particulièrement ceux dédiés au dossier médical partagé (DMP). Ce projet innovant crée l’opportunité de démontrer toute la contribution possible des technologies de l’information et de la communication au service de la santé individuelle et publique.

Les résultats (indicateurs, méthodologie, etc.) seront publiés et la diffusion pourra notamment se faire via le CATEL [2].

Notes

[1DRUMMOND M.F. et al., 1997, Methods for the Economic Evaluation of Health Care Programmes, 2nde Edition, Oxford University Press.

[2Club des Acteurs de la TÉLémedecine, qui regroupe, au plan national, la plupart des acteurs (praticiens, entreprises, chercheurs, ...) travaillant sur la télémédecine en France. Site : http://www.telemedecine.org/.

[English]
[français]


Articles connexes "E-Santé" »


Contacter l'équipe du GIS  |  Se connecter  |  Plan du site  |  Crédits et mentions légales  |   Région Bretagne  |  Suivre la vie du site RSS 2.0  |  Haut de page