Les derniers articles classés dans votre discipline :

Proposer un nouvel article

   

Recevoir la Newsletter

Pour vous inscrire à la lettre d'information M@rsouin saisissez votre e-mail



Envoyer un message à la liste

Liste modérée par l'équipe m@rsouin.    
         Suivre la vie du site   
Accueil > Publications > Ils ont publié... > La déconnexion volontaire : nouvelle fracture numérique

La déconnexion volontaire : nouvelle fracture numérique

Publication de Raphaël Suire - ina global

lundi 1er juin 2015 , par Emilie Huiban

Raphaël Suire, dans la revue ina global répond à la question : "Et si la fracture numérique ne concernait pas tant la dotation en équipement ou celle des usages que la capacité à s’extraire, volontairement, des services et contenus prédictifs ?"

Sommaire

- Le réseau et la sérendipité
- La prédictibilité
- Les business model de la dépendance
- S’extraire de la séquence ou la déconnexion raisonnée

Extrait

Salut Marc L***, je t’ai croisé en 2008, c’était dans la revue Le Tigre. J’avais présenté ta vie à mes étudiants et, tous, nous avions été fascinés par ce que l’on découvrait de toi alors que, jamais, tu ne l’avais souhaité. Et oui, l’internet absorbe tout, mais ce n’est pas l’essentiel. Il retient tout, c’est plus troublant. À partir des traces numériques que tu avais laissées ici ou là, des photos, des commentaires, nous avions alors découvert qui tu étais. Oh, rien de bien méchant, seulement des tranches de vie. Le problème avec les traces numériques c’est lorsqu’on les met bout à bout et assez simplement, ce ne sont plus des instantanés que nous comprenons, c’est ta vie. Comme tu es bavard et que tes amis le sont aussi, l’on pouvait déduire qui tu étais, ta personnalité, tes mobilités, presque tes amours et, en creux, avec un peu de discernement, presque ce que tu ne disais pas. Et oui, dans un flux discontinu d’information, le silence numérique devient interprétable. Mais ce flux, à mesure qu’il gagne en densité, en précision, permet aussi de mieux te cerner, de comprendre tes goûts, tes envies, voire peut être de les anticiper. Nous étions en 2008, et 2008 c’est loin lorsque l’on parle de numérique. Eh bien tu sais quoi, Marc L*** ? en 2015, les choses sont bien pires et tu ne t’es sans doute rendu compte de rien mais tu es peut être aussi du mauvais coté de la fracture numérique. Tu es peut être de ceux qui ne s’imposent plus au numérique mais pour qui désormais le numérique s’impose. Tu es la variable d’une vaste équation lucrative des géants de l’internet, mais c’est un vortex pour toi.

consulter l’ensemble de l’article :

http://www.inaglobal.fr/numerique/article/la-deconnexion-volontaire-nouvelle-fracture-numerique-8283


Membres du GIS concernés par cette publication »

Raphaël Suire

Contacter l'équipe du GIS  |  Se connecter  |  Plan du site  |  Crédits et mentions légales  |   Région Bretagne  |  Suivre la vie du site RSS 2.0  |  Haut de page