Les derniers articles classés dans votre discipline :

Proposer un nouvel article

   

Recevoir la Newsletter

Pour vous inscrire à la lettre d'information M@rsouin saisissez votre e-mail



Envoyer un message à la liste

Liste modérée par l'équipe m@rsouin.    
         Suivre la vie du site   
Accueil > Séminaires et conférences > Les journées d’étude M@rsouin > Les fabriques cartographiques contemporaines : de la modélisation aux (...)

Les fabriques cartographiques contemporaines : de la modélisation aux pratiques empiriques ?

Séminaire de recherche sous la direction scientifique de Laurence Corbel et de Nicolas Thély

mercredi 26 février 2014

Dans la perspective d’une réflexion qui s’attache à prendre en compte les apports et les limites respectifs des méthodes d’analyse quantitative sans exclure le recours à l’informatique et au numérique, ce séminaire se fixe pour objectif de travailler sur des pratiques cartographiques qui, à rebours des principes de la “lecture à distance” s’attachent dans une démarche résolument empirique à des objets circonscrits dans l’espace en prise avec l’expérience quotidienne. Un intérêt particulier sera accordé aux cartographies qui ne se contentent pas de décrire des réalités physiques statiques, et qui renvoient aux opérations les plus variées : formuler des hypothèses, prospecter dans le futur, jouer avec les possibles, révéler des comportements invisibles, détourner des romans nationaux ou combattre des logiques de pouvoir. En figurant des réalités mouvantes, imaginaires, déformées, contradictoires voire improbables, ces opérations relèvent de ce que l’on qualifie de contre-cartographie ou s’orientent vers la constitution d’une micro-cartographie.

Première séance

L’OuCarPo - Ouvroir de Cartographie Potentielle

Jeudi 13 mars 2014

Créé en 2013 à Marseille au château d’If, lieu fictionnel au nom éminemment potentiel, l’OuCarPo (Ouvroir de Cartographie Potentielle) joue avec les contraintes des systèmes cartographiques comme l’OuLiPo jongle avec les contraintes des mots et des phrases. Les textes poétiques obéissent à une syntaxe rigoureuse sans se limiter à une simple transmission d’information. De la même façon, la sémiologie cartographique se combine de façon fort précise sans réduire les cartes à une fonction d’orientation ou d’information neutre : les cartes peuvent aussi bien perdre, interroger, inventer ou émouvoir. Quel sens donner à la notion de « contrainte cartographique » ? Si la cartographie est depuis toujours traversée par la tension du jeu et de la contrainte, ne faut-il pas relire l’histoire des cartes selon une perspective oulipienne et y repérer des « plagiaires par anticipation » ? Ces cartes ont-elles une place dans l’histoire de l’art ?

L’exposition Alpha, Bêta, Carta (Parc culturel de Rentilly, 8 mars - 11 mai 2014) est un exemple des pratiques de l’OuCarPo : cherchant à interroger la place des textes dans la cartographie, cette exposition mêle œuvres classiques (John Cary, ’New Map of England & Wales’, 1794), cartes publiées par des artistes contemporains (Franck Scurti, David Renaud, Ian Holcroft), documents anonymes, œuvres uniques, commandes auprès d’artistes (Michéa Jacobi, Marie Chéné, Hélène Pourchet, Chris Kenny).

Cette séance permettra d’interroger la spécificité de ce projet artistique, ses enjeux, sa fécondité à travers l’examen de travaux cartographiques qui se distinguent par le projet de restituer, contre les limites d’un point de vue totalisant, des pratiques, des activités ou des parcours inscrits dans des espaces, des lieux, des territoires délimités. Fondée sur des « pratiques d’espaces », cette cartographie « de contact », qui a pour ambition de décentrer le regard en déplaçant ses représentations et ses objets vers les marges ou vers l’infra-ordinaire voire l’infra-mince, se présente comme une cartographie pragmatique, parfois engagée et subversive, dont le projet est autant de transformer le monde que de l’interpréter.

Programme de la journée

Matinée - Espace Recherche - Bâtiment B.

9h45 : Accueil des participants

10h : Introduction. Les fabriques cartographiques contemporaines : de la modélisation aux pratiques empiriques ?
Laurence Corbel (maître de conférences en philosophie de l’art et en esthétique) et Nicolas Thély (professeur en arts, esthétique et humanités numériques)

10h15 : L’OuCarPo : jeux et enjeux cartographiques
Guillaume Monsaingeon (philosophe et commissaire d’exposition)

11h00 : Voyage virtuel à travers Google Earth et Street View
Olivier Hodasava (écrivain)

Pause

12h00 : L’autocartobiographie
Michéa Jacobi (écrivain)

12h30 : Cartographie et toponymie
Marie Chéné (artiste)

Après-midi - Salle M205 - Bâtiment Mussat

14h30-17h00 : Atelier - Mise en œuvre d’une cartographie à contrainte

(sur inscription : voir renseignements pratiques)

Ce séminaire bénéficie du soutien du dispositif Actions Spécifiques de l’université Rennes 2. Il participe au programme La fin des cartes ? Territoires rêvés, territoires normalisés [Institut Actes (Paris 1) - Équipe Arts : Pratiques et Poétiques (Rennes 2) - Centre Scientifique et Technique du Bâtiment - École Nationale Supérieure de Toulouse - École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs Laboratoire - Géographie-Cités, équipe E.H. GO (Paris 1-Paris 7) - Laboratoire CALHISTE (Université de Valenciennes) - Laboratoire Arts des Images et Art contemporain (Paris 8) - Electronic Literature Research Group (University of Bergen) - FRAC Centre - Espace Khiasma - Revue Leornardo (The University of Texas Dallas, School of Arts and Humanities, Arts and Technology)].

Renseignements pratiques

Lieu : Université Rennes 2, Campus Villejean, Place du recteur Henri Le Moal, Rennes

Accès : Métro Villejean-Université
Secrétariat de la cellule recherche ALC - Nelly Brégeault-Krembser : 02 99 14 15 04

Demande d’inscription pour l’atelier à adresser avant le 07/03/2014 à laurence.corbel@univ-rennes2.fr et nicolas.thely@univ-rennes2.fr


Contacter l'équipe du GIS  |  Se connecter  |  Plan du site  |  Crédits et mentions légales  |   Région Bretagne  |  Suivre la vie du site RSS 2.0  |  Haut de page