Les derniers articles classés dans votre discipline :

Proposer un nouvel article

   

Recevoir la Newsletter

Pour vous inscrire à la lettre d'information M@rsouin saisissez votre e-mail



Envoyer un message à la liste

Liste modérée par l'équipe m@rsouin.    
         Suivre la vie du site   
Accueil > Le GIS M@rsouin > La vie du Gis M@rsouin > Soutenances (de thèses, d’habilitations à diriger des recherches) > [Thèse] Territoire et communication politique sur le « web régional breton », (...)

[Thèse] Territoire et communication politique sur le « web régional breton », Mariannig LE BÉCHEC

mardi 12 avril 2011 , par Priscillia Creach

Thèse soutenue en 2010 par Mariannig LE BÉCHEC, LAS - Laboratoire d’Anthropologie et de Sociologie (EA 2241) Université Rennes 2

Résumé

Cette recherche veut explorer les dimensions d’un « 
web régional breton » à partir de ce que font les acteurs. Nous
avons construit et analysé un objet d’investigation (le corpus « 
web régional breton », soit 591 sites web), et nous avons
analysé un projet de candidature pour un nom de domaine
générique sur internet .bzh (signifiant Breizh, littéralement
Bretagne). À partir de la notion de territoire, il convenait de
dépasser la frontière « physique » pour définir les attributs
d’un territoire sur le web. Ainsi, en prenant en compte les
liens hypertextes entre les sites web, nous avons établi des
cartographies du web en montrant la dynamique des sites web
demeurant attachés à un territoire. L’inventaire et l’analyse
des signes attachés à un territoire et qui circulent sur le web
ont permis de montrer que le territoire combinait sa dimension
spatiale avec une dimension temporelle. Ces signes sont
qualifiés ici de « transposables ». L’analyse montre un
changement des connotations de signes mis en scène sur le web,
comme le drapeau ou les langues. Avec le projet de nom de
domaine .bzh, l’artefact et son organisme international de
régulation, l’Internet Corporation for Assigned Names and
Numbers viennent à formaliser la notion de communauté sur le
web. L’imagerie bretonne sur le web doit alors se structurer. En
associant les dynamiques du web et la temporalité d’un
territoire, cette thèse propose une redéfinition des notions de
territoire et d’institution, dépassant une gestion d’un
territoire stable pour devenir une gestion de la circulation de
signes sur le web. Le Conseil régional de Bretagne doit alors
accompagner ce que les acteurs font sur le web.

Lire la thèse


mardi 12 avril 2011

 
 

Contacter l'équipe du GIS  |  Se connecter  |  Plan du site  |  Crédits et mentions légales  |   Région Bretagne  |  Suivre la vie du site RSS 2.0  |  Haut de page