Les derniers articles classés dans votre discipline :

Proposer un nouvel article

   

Recevoir la Newsletter

Pour vous inscrire à la lettre d'information M@rsouin saisissez votre e-mail



Envoyer un message à la liste

Liste modérée par l'équipe m@rsouin.    
         Suivre la vie du site   
Accueil > Publications > Documents de travail > Le téléchargement à l’épreuve de la morale : justification et dénonciation au (...)

Le téléchargement à l’épreuve de la morale : justification et dénonciation au regard des pratiques

Session 6 " téléchargement :quels enjeux ?" du séminaire M@rsouin

jeudi 11 juin 2009 , par Christèle Dondeyne, Sonia Lefeuvre | Lié au projet de recherche : P2P images

Le téléchargement illégal est l’objet d’une lutte des pouvoirs publics dans le cadre d’un projet de loi âprement discuté. Actuellement, la législation reste encore floue notamment sur la question des sanctions. A côté des œuvres culturelles qui transitent sur les réseaux de P2P, est proposée sur Internet une offre légale et payante.

Si le projet de loi est encore en discussion, la pratique quant à elle s’est en partie banalisée. Dans ce contexte, comment les internautes qui téléchargent se justifient quant à la légalité de leur pratique ? Se perçoivent-ils dans l’illégalité ? Se qualifient-ils de pirates, de voleurs ou en d’autres termes ?

Dans le cadre du projet P2Pim@ges deux populations ont été approchées : les adolescents pratiquant le téléchargement dit illégal et des amateurs de films.

Les adolescents, conscients à différentes échelles de l’illégalité de la pratique du téléchargement via les réseaux de pair à pair, n’ont paradoxalement pas le sentiment d’être des pirates, et justifient leur pratique en faisant référence à leur propre notion de bien et de mal.

Parmi les amateurs de films rencontrés, nombre d’opposants au téléchargement sont soit des non pratiquants d’Internet en général, soit membres ou proches des professions culturelles. D’autres, sinon défendent au moins tolèrent le téléchargement au nom d’une création marginalisée par l’industrie dominante. Les principes de justice sont plus ou moins explicités et quand ils sont énoncés ils font référence à des mondes de la création pluriels pour se positionner pour ou contre ou en retrait, dans le débat sur le téléchargement.


Articles connexes "Pratiques culturelles" »

Articles connexes "Peer to Peer" »


Contacter l'équipe du GIS  |  Se connecter  |  Plan du site  |  Crédits et mentions légales  |   Région Bretagne  |  Suivre la vie du site RSS 2.0  |  Haut de page