Les derniers articles classés dans votre discipline :

Proposer un nouvel article

   

Recevoir la Newsletter

Pour vous inscrire à la lettre d'information M@rsouin saisissez votre e-mail



Envoyer un message à la liste

Liste modérée par l'équipe m@rsouin.    
         Suivre la vie du site   
Accueil > Publications > Documents de travail > [Rapport] Etape du projet AUTOMATE

[Rapport] Etape du projet AUTOMATE

Première année du projet.

mardi 22 novembre 2005 , par Myriam Le Goff-Pronost | Lié au projet de recherche : AUTOMATE

Les objectifs du projet AUTOMATE sont de proposer un ensemble d’indicateurs, de méthodes d’évaluation des usages des systèmes d’information développés au sein des réseaux de santé. Par le partenariat avec la société Uni-Médecine, nous nous sommes concentrés sur la modification des pratiques de coopération entre professionnels suite à la mise en place d’un dossier médical partagé (DMP) au sein de deux réseaux particuliers, le premier est un réseau d’addiction (réseau ADDICA, Champagne Ardennes) et le second concerne le suivi de patients diabétiques (réseau REDIAB, Boulogne-sur-Mer).

La société Uni-médecine a pour objectif d’extraire les données issues de la consultation des pages du dossier médical partagé (« logs ») et de mettre en place un dispositif de traitement de données. Les autres membres du projet, selon une approche recherche-action, étudient ces données statistiques et rencontrent les acteurs du terrain afin de comprendre le fonctionnement global des réseaux de santé, la place du dossier médical partagé, ses usages et les perceptions qu’ont les acteurs de son rôle dans la coordination. La méthode d’évaluation multidisciplinaire proposée opère un croisement entre l’analyse statistique des traces informatiques (analyse des usages réels du DMP) et une évaluation socio-économique (analyse des usages perçus, modèle économique du dossier médical, leviers favorisant les usages en terme de financement et de rémunération).

À ce jour les deux réseaux ont été contactés et l’étude sociologique a été menée pour le réseau ADDICA. La première phase de l’étude sociologique du réseau ADDICA comprend 13 entretiens semi-directifs d’environ une heure chacun, ils ont été menés auprès de deux médecins généralistes, d’un tabacologue, d’un psychologue, d’un infirmier, d’un diététicien, deux chefs de projet, deux coordinatrices administratives, de trois travailleurs sociaux. Deux séances d’observation ont également eu lieu lors d’une réunion de formation-coordination et d’un conseil d’administration. Une première analyse des matériaux recueillis a permis l’écriture de l’historique du réseau, de son fonctionnement (intégration des membres, organisation des formations, partage des données...) et de sa taille. L’analyse plus thématique des entretiens interroge la place du Dossier Patient Partagé dans le réseau et questionne les modifications de pratiques professionnelles liées au travail en réseau. Une deuxième vague d’entretiens sera menée auprès de ce réseau, une fois que l’analyse statistique aura permis d’identifier des parcours typiques à partir du système d’information. Un protocole commun d’évaluation a été crée entre les membres du projet AUTOMATE, l’ORS Champagne Ardennes, la société ENDEL et le réseau ADDICA afin de coordonner les actions et plannings, pour une mise en cohérence des différents chapitres de l’évaluation du réseau. Le réseau REDIAB n’a pas bénéficié pour encore d’une évaluation aussi poussée, car le contact est récent.

En ce qui concerne l’analyse statistique, celle-ci n’est pas encore lancée, dans la mesure où nous sommes en attente de l’autorisation de la CNIL pour l’analyse des données sécurisées des réseaux (délai de 4 mois qui est actuellement à son terme). Les statisticiens ont préparé les modules d’analyse des données (méthodes factorielles et modèles de classification produisant des classes empiétantes) à partir d’une base de dossiers de test (DMP Virtuel d’Uni-Médecine). Les données disponibles seront les caractéristiques des patients (âge, sexe, origine, localisation), la liste des événements possibles (bilan, examens), les caractéristiques des soignants (CPS, données géographiques), le nombre de pièces jointes, le temps de saisie. La volonté est d’identifier de nouveaux indicateurs et d’intégrer ceux-ci dans une analyse plus poussée qui inclura le nombre de consultation des dossiers, des pièces jointes, de certaines fiches patients, des antécédents...

Une veille informationnelle est menée sur le dossier médical partagé et le développement des réseaux de santé.

Les deux réseaux font l’objet de la même méthodologie d’évaluation. L’objectif final est de comparer les résultats obtenus en terme de pratiques et du rôle du DMP pour deux pathologies différentes : l’addiction et le diabète. Ceci nous amènera à établir des recommandations en terme d’usage des systèmes d’information au sein des réseaux de santé.

[English]
[français]

Articles connexes "E-Santé" »


Contacter l'équipe du GIS  |  Se connecter  |  Plan du site  |  Crédits et mentions légales  |   Région Bretagne  |  Suivre la vie du site RSS 2.0  |  Haut de page